06 décembre 2011

poème

Promenons-nous, Monsieur, chevalier à vos heures Allons en ce bois qui si souvent a servi De refuge aux amoureux qui dans leur malheur Ne devaient, au grand jour, montrer leur amour ravi. Cueillez-moi des fleurs, de la bruyère et du houx Les épines comme les odeurs sont si agréables! Je vous offrirai ces excellentes gueules de loups Qui annoncent la mort, par un délice délectable. Le ciel, si bleu tout à l’heur, fond dans les ténèbres, Mais vois-tu, mon pieux chevalier, je n’ai point peur, Car vous demeurerez mien quoi qu’en... [Lire la suite]
Posté par anaischartier à 00:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 novembre 2011

La ré la manne hier

De toi, je ne garde que de tristes ecchymoses Et je censure la chose par mégarde. Car, morose, je passe hagarde Et retarde en silence ma prose. Pour toi je farde tes bleus d’un ton rose - De la rose, mon amour est l’écharde. J’ai même cette dose quand tu me regardes Mais prends garde qu’un jour je n’ose.
Posté par anaischartier à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,